Accueil > Nouvelles gratuites > Un poisson nommé George

Un poisson nommé George

Bonsoir à tous,

Voila l’arrivée d’une nouvelle catégorie sur mon site : « Nouvelles gratuites », j’y posterai des nouvelles que j’aurai écrites dans le seul but d’être publié sur mon site. Car l’avantage du web c’est qu’il permet de proposer du contenu gratuitement, et ça, ça me plait ! Voici donc la première, celle qui inaugurera cette rubrique, que je viens de rédiger ce soir. Pour la petite histoire, cette nouvelle découle d’une idée qui nous est venue à moi et un ami (Jean pour ne pas le citer et ainsi lui rendre les honneurs qui lui sont dus) à 5 heures du matin, passablement éméchés, après une nuit agitée. J’espère que vous trouverez ce petit texte à votre goût, bonne lecture !

14804-poisson-rouge

Un poisson nommé George
par
Tom Khéfif

Cette matinée commençait admirablement bien pour Alain, c’était son seul jour de congé de la semaine. Chose rare, il n’avait aucun rendez-vous de prévu, ni d’obligation de quelque sorte que ce soit. Il allait pouvoir faire ce que bon lui semblait, et ce, toute la journée.
Il se leva doucement, ses yeux restant à demi-fermés jusqu’à qu’il atteigne ses toilettes. Sa petite histoire terminée, il alla allumer sa cafetière, puis ouvrir les volets. La lumière l’éblouissant comme à chaque fois qu’il y avait du soleil, il se mit la main devant les yeux et tout en restant dubitatif devant un panorama dont il ne se lassait pas, referma la fenêtre.
Sa maison se trouvait sur le flanc d’une vieille montagne de Lozère, un coin reculé de la France. Une cuvette s’étendait à ses pieds et un lac en occupait la majeure partie. Les pins et conifères bordant les deux rives étaient encore recouverts de neige, ajoutant une touche de carte postale à l’ensemble.
Sa cafetière toussotait. Il se détacha de la contemplation dans laquelle il s’était perdu et alla se servir une tasse. Puis, le café à la main, il se déplaça dans son salon pour aller voir son poisson rouge.

— Alors comment ça va ce matin mon vieux ?

Bien entendu, la seule réponse que George était capable de formuler consistait à tenter de sortir de l’eau en ouvrant et refermant la bouche pour réclamer à manger, le tout à une vitesse assez ahurissante. Son propriétaire laissa tomber quelques flocons d’aliment pour poisson dans l’aquarium hors de prix qu’il lui avait payé puis retourna à ses occupations.
Alors que la silhouette d’Alain s’effaçait lentement de sa vision, ce dernier se stoppa au moment même où George lui ordonna mentalement :

« Stop ! J’ai encore faim ! Reviens ! »

Dans un état second, tel un zombie, Alain revint devant l’aquarium et jeta quelques flocons de plus à son maître. Une fois sa tâche effectuée, Alain, redevenu lui-même se demanda tout haut pourquoi il était de retour devant son poisson et repartit d’où il venait.
George, quant à lui, aimait bien son animal de compagnie, même s’il le trouvait un peu limité parfois.

Voici donc la fin de l’histoire de George. Peut-être qu’il reviendra sous forme d’histoire courte comme celle-ci, enfin, je ne sais pas encore.
En tout cas, si vous avez aimé cette petite nouvelle, je vous invite à lire le début de ma nouvelle publiée chez Booxmaker : lien.
Elle est disponible pour la modique somme de 0.99 centimes un peu partout.
A bientôt pour de nouvelles aventures !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :