Archive

Archive for the ‘Nouvelles gratuites’ Category

Youboox, la lecture gratuite grâce aux pub !

janvier 14, 2014 Laisser un commentaire

Bonjour à tous,

Ça fait un moment que je n’ai pas posté sur mon site et aujourd’hui, je m’occupe de remédier à ce problème. En plus, je le fais en vous faisant découvrir un moyen de lire gratuitement certaines œuvres, c’est pas beau la vie ?

YoubooxAlors qu’est-ce que c’est Youboox ? Bah c’est un site de lecture ou les auteurs et éditeurs sont rémunérés par la pub affichée pendant la lecture des œuvres qui sont mises en ligne. Vous y trouverez de tout, que ce soit de la SF, de la Fantasy, des policiers, ou encore de la poésie et bien d’autres choses.
Pour l’instant le site n’est pas bien rempli, mais ça commence à venir.
Cependant, les pub ne rapportant que peu d’argent au site et à nous (auteur/éditeur), les créateurs du site ont donc mis en place la possibilité de s’abonner afin de ne plus avoir de pub et pouvoir lire certaines œuvres qui ne sont disponible que dans le mode premium. Chacun jugera comme il sent cette idée, mais moi, étant un peu concerné, je considère que s’en est une bonne.

Bon, arrêtons de palabrer inutilement, vous êtes ici pour lire mes œuvres sur ce site et donc voici un lien pour accéder à l’épisode 2 d’Amarachi: Privé, Le Carré qui est un thriller/polar et le lien pour accéder à ma nouvelle de Science Fiction : Un jour à Liévi, bonne lecture et n’hésitez pas à notez mes œuvres sur Youboox, ou ailleurs même ;).
Suite à la fermeture de mon éditeur les œuvres publiées par ses soins ne sont plus disponible sur aucune plateforme, ceci inclut bien entendu les miennes. Je m’excuse pour l’indisponibilité et vous invite à revenir de temps en temps ici, qui sait, peut-être y aura-t-il du nouveau dans les mois à venir ?

Et pour finir, en qui concerne les tablettes, deux applications sont disponibles, une sur l’Apple store et une autre sur le play store (Android). Je ne les ai pas encore testé (et oui, j’ai déjà assez de bouquins chez moi sans en rajouter des gratuits, sinon ma productivité attendrait le zéro pointé…). Donc je ne peux malheureusement pas vous renseigner plus là-dessus, mais de toute manière, ce sont des applis gratuites, il suffit juste de se créer un compte normalement.

Sur ce, à la prochaine pour de nouvelles découvertes ;).

Publicités

Mort ou Vif

septembre 2, 2013 Laisser un commentaire

Bonsoir !

Alors comme cette nouvelle n’est pas jugée assez bonne pour être éditée, et que mon but est tout de même d’être lu. J’ai décidé de la proposer gratuitement aux lecteurs de ce site.

Je l’ai écrite en Janvier de l’année 2012 pour répondre à l’appel à textes de « L’après-midi de Saint Flo » qui demandait une nouvelle très courte, à peine 7 pages. Bien sur, elle n’avait pas été retenue et je l’ai donc améliorée plusieurs fois avant de tenter de la soumettre à d’autres revues qui n’ont pas été conquises non plus.

Au début, la chute était différente, mais après relecture de mon premier béta-lecteur (heureusement qu’il était là d’ailleurs…) et le retour qu’il m’a fait, j’ai décidé de la changer afin de la rendre plus explicite.
Sur ce, bonne lecture !

Mort ou vif

Trigun

Une petite image piqué ici : trigun

Chronique d’une salle guerre

Bonsoir à tous !

Alors ce soir, voici arriver un évènement un peu spécial, car je fais un peu d’auto-édition (même si mon éditeur râlerait en voyant ça, car il m’a tout de même aidé pour la rédaction de cette nouvelle, et je l’en remercie d’ailleurs grandement).

J’ai rédigé cette nouvelle un matin en pleine période de projets et d’examens pour me vider la tête. Le résultat était correct, mais pas fameux, alors je l’ai retravaillé, et avec un peu d’aide, j’ai pu en faire quelque chose qui me plaisait. J’ai tenté un nouveau format de récit, mais je n’en dis pas plus pour vous garder un peu la surprise.

Et donc sans plus attendre, voilà le lien qui permet de lire le fichier (pour l’enregistrer sur votre ordinateur, cliquez droit dessus, puis « Enregistrer le lien sous ») :

Chronique d’une sale guerre.

Bonne lecture chers lecteurs.

Des Visages, l’anthologie !

Alors, voila le dernier né de mon éditeur : Des visages.
Une anthologie thématique qui est gratuite en plus !

« Cette histoire commence par un coup de téléphone :
— Allo ? Booxmaker ? Dites donc, quand est-ce que vous nous faites un gratuit ?
Se poursuit par une question :
— C’est vrai ça ! On attend quoi ?
Et se finit par le recueil que nous vous proposons aujourd’hui !
Nous avons pris cela comme un défi. Défi que nous avons aimablement passé à plusieurs de nos auteurs.
— Alors voilà, l’idée est simple. Je vous donne un titre et carte blanche pour me pondre une nouvelle !
— OK, c’est quoi le titre ?
— Des visages…
— ???
Et puis…
— Et si on en faisait autant avec le graphiste ?
— J’achète !
Le résultat en est un recueil de six nouvelles, faites par des auteurs talentueux et qui ont accepté avec force vigueur ce défi.
Six histoires étranges, sincères et persistantes, au point de vous faire travailler les méninges jusque dans vos nuits sans lune.
Six facettes d’un titre qui nous est venu par hasard… ou presque ! »

Les auteurs sont (dans l’ordre d’apparition de l’anthologie) :

Bien sur, pour ceux ayant un site internet, leurs noms sont des liens qui redirigent dessus.

Disponible ici en PDF ==> Booxmaker
Sinon, sur les autres site habituels ==> Amazon, Kobo, Immateriel, Apple

Suite à la fermeture de mon éditeur les œuvres publiées par ses soins ne sont plus disponible sur aucune plateforme, ceci inclut bien entendu les miennes. Je m’excuse pour l’indisponibilité et vous invite à revenir de temps en temps ici, qui sait, peut-être y aura-t-il du nouveau dans les mois à venir ?

Alors, entrons dans le vif du sujet maintenant ! Bien entendu, j’ai préféré certaines nouvelles et pas accroché à d’autres, mais là n’est pas la question. Car je peux vous dire qu’il y a peu de chance que vous soyez déçu en lisant cet antho, effectivement, je suis persuadé qu’il y en a pour tous les goûts ! Alors n’attendez plus et procurez-vous là !

En ce qui concerne ma nouvelle, vous retrouverez un personnage que vous aimez bien. Je n’en dis pas plus pour ne rien dévoiler de l’intrigue.
Bonne lecture et surtout, n’hésitez pas à la noter sur les sites de téléchargement, à en parler à vos amis et aussi, le plus important à prendre du plaisir en la lisant !

Saga Amarachi : Privé

avril 22, 2013 1 commentaire

Bonsoir à tous,

Voici le premier épisode de ma saga Amarachi : Privé édité chez Booxmaker.
C’est une nouvelle un peu spéciale car c’est le premier épisode d’une saga et en plus elle est gratuite ! Oui gratuite !

Voici la couverture et le 4ème de couverture :

Amarachi

« Wilson Amarachi. Ce détective au goût prononcé pour la dive bouteille est un privé, pas comme les autres, n’hésitant pas à se mouiller pour résoudre les affaires délicates que d’autres n’ont pu mener à leur terme.

Des meurtres inexpliqués au sein d’une sombre histoire de vaudou, voici le premier épisode de notre nouvelle saga: Amarachi: Privé. Cette histoire va confronter notre héros à ses limites en tant qu’enquêteur, mais aussi en tant qu’homme.

Mais saura-t-il faire face aux nombreux retournements qui l’attendent?

C’est ce que vous découvrirez dans ce polar sombre et sans concessions. »

Pour l’instant disponible sur Amazon et chez mon éditeur, je vous invite à la lire et à la noter !

EDIT : Disponible depuis ce matin sur ImmaterielIbookStore et Kobo.

Suite à la fermeture de mon éditeur les œuvres publiées par ses soins ne sont plus disponible sur aucune plateforme, ceci inclut bien entendu les miennes. Je m’excuse pour l’indisponibilité et vous invite à revenir de temps en temps ici, qui sait, peut-être y aura-t-il du nouveau dans les mois à venir ?

Un poisson nommé George

Bonsoir à tous,

Voila l’arrivée d’une nouvelle catégorie sur mon site : « Nouvelles gratuites », j’y posterai des nouvelles que j’aurai écrites dans le seul but d’être publié sur mon site. Car l’avantage du web c’est qu’il permet de proposer du contenu gratuitement, et ça, ça me plait ! Voici donc la première, celle qui inaugurera cette rubrique, que je viens de rédiger ce soir. Pour la petite histoire, cette nouvelle découle d’une idée qui nous est venue à moi et un ami (Jean pour ne pas le citer et ainsi lui rendre les honneurs qui lui sont dus) à 5 heures du matin, passablement éméchés, après une nuit agitée. J’espère que vous trouverez ce petit texte à votre goût, bonne lecture !

14804-poisson-rouge

Un poisson nommé George
par
Tom Khéfif

Cette matinée commençait admirablement bien pour Alain, c’était son seul jour de congé de la semaine. Chose rare, il n’avait aucun rendez-vous de prévu, ni d’obligation de quelque sorte que ce soit. Il allait pouvoir faire ce que bon lui semblait, et ce, toute la journée.
Il se leva doucement, ses yeux restant à demi-fermés jusqu’à qu’il atteigne ses toilettes. Sa petite histoire terminée, il alla allumer sa cafetière, puis ouvrir les volets. La lumière l’éblouissant comme à chaque fois qu’il y avait du soleil, il se mit la main devant les yeux et tout en restant dubitatif devant un panorama dont il ne se lassait pas, referma la fenêtre.
Sa maison se trouvait sur le flanc d’une vieille montagne de Lozère, un coin reculé de la France. Une cuvette s’étendait à ses pieds et un lac en occupait la majeure partie. Les pins et conifères bordant les deux rives étaient encore recouverts de neige, ajoutant une touche de carte postale à l’ensemble.
Sa cafetière toussotait. Il se détacha de la contemplation dans laquelle il s’était perdu et alla se servir une tasse. Puis, le café à la main, il se déplaça dans son salon pour aller voir son poisson rouge.

— Alors comment ça va ce matin mon vieux ?

Bien entendu, la seule réponse que George était capable de formuler consistait à tenter de sortir de l’eau en ouvrant et refermant la bouche pour réclamer à manger, le tout à une vitesse assez ahurissante. Son propriétaire laissa tomber quelques flocons d’aliment pour poisson dans l’aquarium hors de prix qu’il lui avait payé puis retourna à ses occupations.
Alors que la silhouette d’Alain s’effaçait lentement de sa vision, ce dernier se stoppa au moment même où George lui ordonna mentalement :

« Stop ! J’ai encore faim ! Reviens ! »

Dans un état second, tel un zombie, Alain revint devant l’aquarium et jeta quelques flocons de plus à son maître. Une fois sa tâche effectuée, Alain, redevenu lui-même se demanda tout haut pourquoi il était de retour devant son poisson et repartit d’où il venait.
George, quant à lui, aimait bien son animal de compagnie, même s’il le trouvait un peu limité parfois.

Voici donc la fin de l’histoire de George. Peut-être qu’il reviendra sous forme d’histoire courte comme celle-ci, enfin, je ne sais pas encore.
En tout cas, si vous avez aimé cette petite nouvelle, je vous invite à lire le début de ma nouvelle publiée chez Booxmaker : lien.
Elle est disponible pour la modique somme de 0.99 centimes un peu partout.
A bientôt pour de nouvelles aventures !